0

Retrouvez toutes nos actualités

Actualités

Le viager : Souvent décrié et pourtant…

Le viager consiste à vendre un bien immobilier à un tiers en échange du versement d'un bouquet, c'est-à-dire une somme d'argent versée comptant au moment de la signature de l'acte de vente ainsi que d'une rente viagère périodique (mensuelle, trimestrielle ou annuelle). Si le viager est « occupé », le vendeur cède son bien à l’acquéreur mais conserve son droit d’usage et d’habitation. Il peut donc continuer de l’occuper jusqu’à son décès. Si le viager est « libre », alors le vendeur cède son bien à l’acquéreur qui peut l’occuper dès la signature de l’acte de vente sans avoir à attendre le décès du vendeur. Si vous êtes vendeur en viager, l’intérêt est de bénéficier immédiatement d’un bouquet exonéré d’impôt, puis, chaque mois, d’un revenu complémentaire et de ne plus avoir à supporter la taxe foncière. Si vous êtes acquéreur en viager, l’intérêt est de pouvoir échelonner le paiement sans supporter le coût d’un prêt bancaire. Vous êtes intéressés par la vente ou l’acquisition d’un bien en viager ?

Appelez-nous ou adressez-nous un message en utilisant le formulaire de contact et nous vous apporterons une réponse et conseils.

Ces actus peuvent aussi vous intéresser

Le nouveau DPE

Voici les points essentiels à retenir sur ce nouveau DPE :   1. Le DPE devient opposable 2. Fi...

La location meublée

D’après l’article 25-4 de la loi du 6 juillet 1989, « un logement meublé est un logement décent é...